Consécration d’un autel

Consécration d’un autel

Consécration d’un autel gnostique

L’Évêque, debout face à l’assistance, trace dans l’espace, du Litus, le signe du Tau. Il répète, trois fois, ce signe aux autres angles cardinaux. Puis il commence les Litanies des Saints, face à l’Autel.

 

1° Litanies des Saints.

2° Psaumes de la Pénitence (psaumes 6, 31, 37, 50, 101, 129, 142).

3° Bénédiction de l’Eau.

4° Aspersion de l’Évêque et de l’assistance.

 

L’Évêque s’asperge lui-même, puis les assistants, et prononce :

Vous m’aspergerez, Adonaï, avec l’hysope, et je serai purifié ; vous me laverez, et je deviendrai plus blanc que neige.

« Voici que le Temple du Seigneur a été construit sur le sommet des montagnes, il est élevé au-dessus de toutes les collines ; toutes les nations y viendront glorifier, avec joie, le Seigneur et y porter leurs offrandes. Princes, ouvrez vos portes… Ouvrez-vous, Portes Eternelles, et le Roi de Gloire entrera en ce lieu… »

 

Le Diacre :

Qui est ce roi de gloire ?

 

L’Évêque :

C’est IAWEH, El Shadaï, le Seigneur Fort et Puissant dans le combat… (il dépose le Litus). Adonaï, seigneur dieu tout puissant, Père et auteur de toutes les Puissances des Cieux, daignez bénir cet autel que nous allons élever à la gloire de votre Saint Nom. Du haut de votre trône de Gloire, exaucez les Prières de tous ceux qui viennent y implorer votre secours. Et si votre Peuple se convertit à vous, fait pénitence, vient vous supplier en présence de cet autel, daignez l’exaucer du haut de votre trône de gloire. Amen !

IAWEH, El Shadaï, Dieu tout puissant et éternel, qui vous êtes servi de votre fils comme d’une pierre angulaire pour mieux unir les Juifs et les Gentils, s’élevant comme deux murs sur des fondations opposées, faites, Adonaï, nous vous en supplions, que, par le pieux hommage que nous vous rendons aujourd’hui, vos serviteurs soient unis par les liens indissolubles que sont le feu de la charité et la lumière de la GNOSE ; ne permettez pas que la division des esprits et la perversité des coeurs séparent ceux qui sont assemblés en votre Église. Faites, au contraire, Seigneur, que le Ciment de cet Autel soit aussi celui de leurs âmes. Amen.

5° — Exorcisme et Bénédiction du ciment.

Je vous exorcise, créatures de chaux et de sable, afin qu’il ne demeure désormais en vous aucune influence de la Puissance ténébreuse qui régna sur vous jusqu’à ce jour, mais qu’au contraire vous deveniez ciment sacré et destiné à protéger, assurer l’inviolabilité des choses saintes.

IAWEH, qui conservez tout ce qui existe, au sommet, au milieu ou au bas de l’échelle des êtres et qui enfermez toutes les créatures en pénétrant leur essence, daignez donc, Seigneur, sanc (+) tifier et bé (+) nir cette chaux et ce sable que vous avez formés. (Il n’asperge pas le ciment). Amen.

6° — Exorcisme et Bénédiction de la Pierre.

Je t’exorcise, ô pierre, afin qu’il ne demeure désormais en toi aucune influence de la Puissance ténébreuse qui régna sur toi jusqu’à ce jour, mais qu’au contraire tu deviennes l’image terrestre de l’autel éternel. C’est pourquoi, au nom du Père (+), du Fils (+) et du Saint-Esprit (+), sois bénie, sanctifiée, consacrée et mise sous le sceau et la garde de l’Ange de IAWEH.

Puisses-tu être, ô pierre sainte, la Porte du salut et de la paix, le seuil pacifique par lequel nous accédions aux divins mystères et vérités de celui qui s’est lui-même nommé la Force, la Vérité et la Vie, Le Christ. Amen !

 

7° — L’Évêque prend le Litus et, suivi des Diacres portant les flambeaux et l’encensoir, va chercher les reliques. Elles sont rapportées sur le plateau, pendant que l’Évêque lit le rituel.

Entrez, saints de Dieu, Izchims, entrez car une demeure vous a été préparée par IAWEH. Aussi le peuple fidèle suit vos pas avec allégresse, afin que vous consentiez à implorer pour nous le Père de toutes les Puissances, IAWEH.

Les âmes des IZCHIMS, qui ont suivi la trace du Dieu vivant IOH, se réjouissent avec lui dans le divin Plérôme et, parce qu’ils se réjouissent d’avoir versé leur sang par amour pour lui, ils tressailliront d’allégresse dans la gloire et se réjouiront dans la demeure. Amen !

(les reliques sont déposées auprès de l’autel).

 

8°Onctions sur l’Autel.

L’Évêque dépose le Litus et trempe le pouce droit dans le Saint-Chrême. Il fait une onction aux quatre angles, sur les quatre croix, puis sur la croix centrale.

Il dit : que ce sépulcre soit consacré (+), sanctifié (+) au nom du Père (+), du Fils (+) et de l’Esprit Saint (+). Paix à cette demeure et à ceux qui vont y reposer dans le Seigneur IAWEH. Amen.

L’Évêque dépose les reliques dans le tombeau, mêle et prépare le ciment nécessaire, scelle le tampon de fermeture du sépulcre, s’essuie les doigts et trempe de nouveau le pouce dans le Saint-Chrême en disant :

Saints de Dieu, qui demeurez désormais sous son Autel, intercédez pour nous auprès du Christ. Que votre prière se mêle à celle des saints Éons en notre faveur, car il est dit que les Saints Izchims tressailliront dans la gloire et qu’ils se réjouiront dans le lieu de leur repos…

 

Le Diacre prend l’encensoir et commence à tourner autour de l’Évêque et de l’Autel, de droite à gauche, sans cesser L’Évêque trace alors une onction sur le tampon en disant :

Que cette Pierre soit consacrée (+) et sanctifiée (+) par cette onction et la bénédiction de IAWEH. Au nom d’AB, BEN, VEROUAH HAKODESH (+). Que la paix soit avec toi… Amen.

 

 

Lecture du Livre de l’Apocalypse :

Et je vis les sept anges qui se tiennent devant IAWEH, et sept trompettes leur furent données. Un autre Ange vint et se tint devant l’autel, portant un encensoir d’or pur ; on lui donna beaucoup de parfums afin qu’il les offrît avec les prières de tous les Izchims sur l’autel d’or, devant le Trône. La fumée des parfums monta vers IAWEH, avec la prière des saints, de la main de l’Ange.

 

L’Évêque allume la veilleuse rouge, la pose sur l’autel. en haut de la pierre, et met sur celle-ci, à la gauche, l’encensoir garni. À droite de la pierre d’autel se trouvera un ballon de cristal plein d’eau bénite, ou une sphère de cristal de roche plein déjà consacrée. Il continue :

 

Et je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient souffert la mort pour Dieu ; je les entendais dire : « Seigneur, pourquoi ne vengez-vous point votre sang ? »

Ils reçurent cette réponse de Dieu : « Attendez encore un peu de temps, jusqu’à ce que le nombre de vos frères soit atteint… » Les corps des Izchims reposent en paix, dans la Lumière Inextinguible, et leurs noms vivront dans l’éternité. Amen.

 

Prions

IAWEH. Dieu qui formez à votre majesté un tabernacle éternel de tous les Izchims réunis dans la gloire du divin Plérôme, faites que votre édifice reçoive de célestes accroissements, et que les Izchims nous fassent part de leurs mérites et soient nos protecteurs, nos conseillers et nos guides. Amen.

 

L’Évêque reprend le Litus et présente l’extrémité supérieure à la fumée du parfum de l’encensoir en disant :

 

Que cet autel soit scellé (+) ; sanctifié (+), animé (+) et vivifié (+) au nom d’AB, BEN, VEROUAH HAKODESH (+). Amen.

(les signes de croix sont tracés, à chaque fois, dans la fumée).

 

Le Diacre interrompt sa déambulation. L’Évêque dit :

Frères, implorons la miséricorde divine afin que, cédant à la voix de notre prière, le Père tout-puissant sanctifie (+), par la présente bénédiction (+), cet autel destiné à recevoir le sacrifice par excellence. Qu’il daigne toujours bénir (+) et sanctifier (+) les offrandes que viendra y déposer la pieuse dévotion des Gnostiques. Qu’adouci par la suave odeur de l’encens, IAWEH exauce avec compassion les prières des siens. Amen.

 

L’Évêque dépose le Litus, remet de l’encens dans la cassolette et dit :

IAWEH, Dieu tout puissant, qu’entourent d’innombrables armées d’anges et d’izchims, daignez regarder favorablement et bénir cet encens que vous avez créé (+) ; sanctifiez donc, Seigneur, ces saintes résines (+) afin que, chassées par leur parfum, toutes langueurs, angoisses, infirmités et embûches du Prince de ce monde se dissipent. Que l’homme, que vous avez sauvé et racheté du sang du Christ, en soit délivré pour toujours et que jamais il ne soit blessé par la dent du serpent infernal. Par le Christ. Amen.

 

Prions

Seigneur Dieu, Adonaï, tout puissant sanctificateur éternel, daignez donc bénir (+) et sanctifier (+) cette pierre, à vous dédiée sous l’invocation de saint N………, et faites qu’en honorant sa mémoire, ce soit à votre NOM que nous consacrions cet autel. Que les Anges de Lumière l’entourent, que les Saints Éons l’illuminent, et que l’Esprit Saint, le divin pneuma Aegion, l’auréole de sa divine clarté, rayonnant en leur centre.

 

Lecture du Livre de l’Apocalypse.

En ce jour-là, je vis descendre d’en haut, d’auprès de Dieu, la Ville Sainte, la Jérusalem nouvelle, vêtue comme l’Épouse parée pour l’Époux. Et j’entendis une voix forte venant du Trône qui disait : « Voici le Tabernacle de Dieu avec les hommes. Il habitera avec eux et ils seront son peuple. » Il n’y aura plus ni mort, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Celui qui était assis sur le Trône dit : « Voici que je fais toutes choses nouvelles ».

La Liturgie eucharistique commence alors.

 

Instructions complémentaires

On aura préalablement procédé à la bénédiction des nappes, des flambeaux et des cires, des objets neufs destinés à accompagner le nouvel autel. Celui-ci sera disposé à l’Orient, sur une table. Il sera composé de trois nappes de lin blanc rectangulaires. de un sur deux, comme proportions. La pierre d’autel (marbre ou granit) sera également rectangulaire, de un sur deux, avec une cavité destinée aux reliques et un tampon (marbre ou granit) destiné à l’obturer. Elle sera gravée, aux angles, d’un Tau ou d’une Croix à branches égales. Une cinquième croix ou Tau sera également gravée au-dessus du « sépulcre » destiné aux reliques. On aura, également, préparé d’avance les objets suivants :

— le Tau vertical placé derrière l’Autel,

— trois, cinq, ou sept flambeaux de cire,

— le Saint-Chrême, quelques flocons de coton,

— un peu de ciment dans une coupelle de verre,

— une spatule pour le ciment,

— une coupe pour l’eau bénite,

— un peu de sel pour celle-ci,

— de l’eau pure, en quantité suffisante,

— les objets liturgiques habituels : burettes, calice, patène,

— les linges sacrés pour la Liturgie : purificatoire, etc..

— le vin et le pain azyme,

–  une lampe veilleuse rouge, garnie d’huile ou de cire avec, au fond, une médaille bénite du saint à qui l’autel sera consacré (en or ou en argent),

–  un ballon de cristal plein d’eau bénite ou une sphère de cristal de roche préalablement sacralisée,

— deux encensoirs, ou un encensoir et un brûle-parfum,

— une navette avec l’Encens.

Un autre autel, plus petit, sera établi dans une pièce voisine, ou à proximité du principal. Sur une nappe blanche, entre deux flambeaux de cire, l’Évangile selon saint Jean. Sur l’Évangile, le reliquaire contenant les vestiges sacrés.

About The Author

Tau Heliogabale

Tau Heliogable, évêque errant et divaguant dans les filiations apostoliques de Robert Ambelain-André Mauer-Tau IAcObus-Sophia Eris ; Tugdual le Jeune-Mgr. Koulmer-Mar François-Marie ; Armand Toussaint-Tau SponToPhoros (la liste complète des lignées apostoliques et gnostiques est visible ici).Fondateur de la confédération d’évêques errants et indépendants connue sous le nom d’Eglise Gnostique Chaote.Nous mettrons à disposition ici tout le matériel gnostique qui nous fut légué, ainsi que le matériel propre à la gnose chaote.Membre du Saint Apostolicon Nazôréen (Evêque Provincial de Wallonie) ; Co-Exarque pour l’Europe de l’Eglise Orientale Apostolique de Damcar (Oriental Apostolic Church of Damcar) ; Evêque régionnaire de Belgique de l’Eglise Gnostique Libérale (Eccesia gnostica Liberalis) ; Archevêque pour la France et l’Europe occidentale de l’Ecclesia+Gnostica+Arcana+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigation

Nous suivre

Abonnez-vous à ce blog par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 640 autres abonnés

Pin It on Pinterest

Shares
Share This