Forme brève de la liturgie celtique

Forme brève de la liturgie celtique

Cette liturgie convient tout particulièrement pour les célébrations privées ou en semaine.

C : le célébrant.

R ou Tous : l’assistance.

Préparations.

Le célébrant dit la prière de Saint-Augustin en revêtant ses ornements.

Puis, il monte à l’autel et met l’Évangile du côté droit de l’autel, ouvre le corporal. Il dispose le calice avec la palle, la patène avec l’hostie, sur le corporal, le voile déplié.

Il essuie le calice. Puis il fait avec le calice une croix sur le corporal et place le calice sur le corporal.

Le célébrant bénit l’eau avec le signe de la croix et verse l’eau dans le calice.

Le célébrant prend la patène avec l’hostie et fait avec celle-ci une croix sur le corporal. Il fait glisser l’hostie devant le calice et fait glisser la patène sous le corporal.

Il prend la petite cruche de vin et verse le vin dans le calice. Il replace la palle sur le calice.

C : X Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

C : La grâce et la paix soient avec vous.

R : Et avec votre esprit.

Confession.

C : Mes frères et mes sœurs, afin de nous préparer à célébrer ces mystères sacrés, souvenons-nous de nos péchés.

R : Nous Te confessons nos péchés, Dieu le Père, Fils et Saint-Esprit. Dieu de la vie plein de compassion, Ton pardon accorde-le nous : pour nos paroles insensées, pour nos serments brisés, pour nos discours creux ; pour tout ce que nous avons laissé inaccompli, pour tout ce que nous avons fait de mal.

Jésus-Christ, Fils Unique et Agneau de Dieu le Père, Tu as donné le sang de Ton corps pour nous sauver de la tombe. Alors que nous recevons le Verbe et la connaissance de Ton pardon, protège-nous, enserre-nous, chaque jour et chaque nuit, dans les ténèbres et dans la lumière. Soutiens-nous, sois notre trésor, notre triomphe, ô très puissant Fils du Dieu Très Haut. Amen.

Absolution.

C : Puisse le Dieu Tout Puissant vous avoir pitié de vous, vous pardonner X et vous délivrer de tous vos péchés et vous faire parvenir à la vie éternelle. Amen.

(Aspersion)

Introït et premier encensement.

Kyrie.

Tous :

Seigneur aie pitié,

Seigneur aie pitié,

Christ aie pitié,

Christ aie pitié,

Christ aie pitié,

Seigneur aie pitié,

Seigneur aie pitié,

Seigneur aie pitié.

Gloria.

Tous : Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre à Son peuple. Seigneur Dieu, Roi céleste, Dieu et Père Tout Puissant, nous Te louons, nous Te bénissons (s’inclinant), nous T’adorons, nous Te glorifions, nous Te rendons grâce pour Ta gloire. Seigneur Fils Unique Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous. Toi qui es assis à la droite du Père, reçois notre prière. Car Toi seul es Saint, Toi seul est Seigneur, Toi seul est le Très-Haut, Jésus-Christ, avec le Saint-Esprit, dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

Collecte du jour.

Prions.

Ministère de la Parole.

On annonce la lecture de l’Ancien ou du Nouveau Testament :

Lecture de…

On termine par : Ceci est le Verbe de Dieu. Gloire à Dieu.

On peut dire l’Évangile seul.

C : Le Seigneur soit avec vous,

R : Et avec ton esprit.

C : Écoutons le Saint Évangile selon…

Tous : Gloire à Toi, Seigneur.

C : Ceci est l’Évangile du Seigneur.

R : Louanges à Toi, Seigneur Jésus-Christ.

Credo des Apôtres.

Tous : Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, et en Jésus-Christ, Son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, qui est né de la Vierge Marie ; a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers ; le troisième jour, est ressuscité des morts ; est monté au ciel, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant ; d’où Il viendra pour juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Église universelle, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair et à la vie éternelle. Amen.

(Ou credo de Nicée-Constantinople)

La Paix.

C : La Paix du Seigneur soit toujours avec vous,

R : Et avec ton esprit.

C : Offrons-nous l’un à l’autre un signe de paix.

L’Offertoire.

C : Nous Te remercions, ô Seigneur Dieu Tout Puissant, nous Te remercions pour la terre et les eaux, nous Te remercions pour le ciel, l’air et le soleil, nous Te remercions pour toutes les créatures vivantes.

R : Viens, ô Seigneur, dans ce Pain de la Vie.

C : X Par le mystère de cette eau et de ce vin puissions-nous partager la divinité du Christ qui s’est rendu humble en revêtant notre humanité.

Louanges à Toi, ô Seigneur Dieu Tout Puissant, pour nos maisons, nos familles, nos amis et nos êtres chers. Louanges à Toi pour tout le peuple réuni autour de nous et partout sur la surface de ce monde blessé.

R : Viens, ô Seigneur, dans la Coupe de Salvation.

Second encensement.

Tandis que le prêtre purifie ses mains :

C : Seigneur éloigne de moi mes iniquités et lave-moi de mes péchés.

Priez, mes frères et mes sœurs, que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit rendu acceptable à Dieu le Père Tout Puissant.

R : Puisse le Seigneur accepter le sacrifice offert par vos mains pour notre bien et celui de Sa Sainte Église.

La prière sur les dons du Missel peut alors être dite.

L’Action de grâces majeure.

C : Le Seigneur soit avec vous,

R : Et avec votre esprit.

C : Élevons nos cœurs.

R : Nous les élevons vers le Seigneur.

C : Remercions le Seigneur notre Dieu.

R : Il est juste de Lui rendre grâce et de Le louer.

La Préface de Stowe.

C : Père, Dieu Tout puissant et Éternel, toujours et partout il est bon que nous Te remercions par Jésus-Christ notre Seigneur. Toi, ô Père, avec Ton Fils Unique et le Saint-Esprit, Tu es Dieu. Tu es Dieu, Unique et Immortel ; Incorruptible et Impassible ; Invisible et Loyal ; Merveilleux et Digne de louanges ; Fort et Digne des honneurs ; Tu es Dieu, Très Haut et Magnifique ; Vivant et Vrai ; Sage et Puissant ; Saint et Splendide ; Grand et Bon ; Tu es Dieu, Grandiose et Aimant ; Beau et Droit ; Pur et Gentil ; Béni et Juste ; Tendre et Saint ; Tu es Dieu, non dans la singularité d’une personne, mais dans la Trinité de la Substance.

Nous croyons en Toi, nous Te bénissons, nous T’adorons et nous louons Ton Nom encore plus. Nous Te louons par le Christ qui est le salut de l’univers ; par le Christ qui est la vie des hommes ; par le Christ qui est la résurrection de la mort.

Par Lui les Anges louent Ta majesté ; les Dominations T’adorent ; les Puissances des cieux des cieux tremblent ; les Vertus et les Séraphins bénis concélèbrent dans l’exultation. Daigne, nous T’en prions, que nos voix soient admises avec celles des Chœurs en une humble déclaration de Ta gloire ainsi que nous le proclamons :

Tous : Saint, saint, saint, le Seigneur, le Dieu de la Puissance et du Pouvoir, les cieux et la terre sont emplis de Ta gloire. Hosanna au plus haut des cieux.

Béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux.

Prière Eucharistique (tirée du sacramentaire gélasien).

C’est pourquoi, Père très bon, nous Te supplions et nous Te prions par Jésus-Christ, Ton Fils, notre Seigneur, (il baise l’autel et, les mains jointes, il dit 🙂 de recevoir et de bénir X ces dons, ces offrandes saintes et sans taches (il continue, les mains étendues).

Nous Te les offrons, tout d’abord, pour Ta sainte Église répandu sur la surface de la terre. Qu’il Te plaise de la garder dans la paix, de veiller sur elle et de la rassembler et la diriger : et aussi pour Ton serviteur N., notre évêque-président, et pour tous les évêques et pour tous ceux qui confessent la foi apostolique et universelle.

Souviens-Toi, Seigneur, de Tes serviteurs et de Tes servantes N. et N. et de tous ceux qui sont ici présents, dont Tu connais manifestement la foi et la piété. Nous T’apportons cette offrande de louange, pour eux, et pour tous leurs êtres chers, pour le salut de leur âme, pour leur santé et leur salvation, ils T’envoient à présent leurs prières à Toi, l’Éternel, Vivant et Vrai Dieu.

Ensemble, célébrons et vénérons tout d’abord le mémoire de la glorieuse Marie, toujours vierge, Mère de Dieu et de notre Seigneur Jésus-Christ, et ensuite de Tes apôtres et martyrs bénis : Pierre et Paul, André, Jacques, Jean, Bartholomée, Mathieu, Simon et Jude, Marie Madeleine, Joseph d’Arimathie, Patrick, Brigitte, Colomban, David, Tugdual (…) et de tous Tes saints, puisses-Tu nous accorder, par leurs mérites et leurs prières, qu’en tout temps nous soyons défendus et soutenus par Ta protection.

Qu’il Te plaise, Seigneur, de bénir X cette offrande, de l’accepter et de la rendre parfaite et digne de Te plaire afin qu’elle soit pour nous le X Corps et le X Sang de Ton Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus-Christ.

Le prêtre s’incline trois fois

Qui, la veille de Sa passion, prit le pain dans Ses mains Saintes et Vénérables, (il prend le pain.)

et les yeux élevés au ciel, vers Toi, Dieu, Son Père Tout Puissant, (il lève les yeux au ciel.)

Te rendit grâces (il incline la tête.)

Il le bénit X, (il bénit le pain.)

le rompit et le donna à Ses disciples disant :

Prenez et mangez-en tous, car ceci est mon Corps (élévation du pain et génuflexion).

De même, après la Cène

Il prit le précieux calice dans ses mains saintes et vénérables (il prend le calice dans les deux mains)

Il Te rendit grâces à nouveau (il incline la tête)

Il X le bénit et le donna à ses disciples en disant : (il tient le calice dans la main gauche tandis qu’il le bénit de la main droite)

Il prononce les paroles de l’institution clairement et avec beaucoup d’attention, en élevant le calice

Prenez et buvez-en tous, car ceci est le calice de mon Sang, le Sang de l’Alliance nouvelle et éternelle – mystère de foi – qui est versé pour vous et pour la multitude des hommes en rémission des péchés.

Le calice est élevé et remis sur l’autel. Le prêtre s’incline ou s’agenouille. Il recouvre ensuite de nouveau le calice avec la palle.

Toutes les fois que vous ferez ceci, vous le ferez en mémoire de Moi (élévation).

C’est pourquoi, Seigneur, en mémoire de la bienheureuse Passion du Christ, Ton Fils, notre Seigneur, ainsi que de Sa Résurrection des morts et aussi de Son Ascension dans la gloire céleste, nous Tes serviteurs, et tout Ton peuple saint, offrons à Ta Souveraine Majesté – offrande choisie parmi les biens que Tu nous as donnés – une Victime X parfaite, une Victime X sainte, une Victime X sans tâche, le Pain X sacré de la vie éternelle et le X Calice de l’éternel salut.

Qu’il Te plaise de jeter un regard favorable et bienveillant ; accepte-les comme Tu as bien voulu accepter les présents de Ton Serviteur Abel le Juste, le sacrifice de notre patriarche Abraham, et celui de Melchisédech, Ton grand-prêtre, un sacrifice saint, une victime sans tache.

Nous T’implorons humblement, Dieu Tout Puissant, que Tu fasses porter ces offrandes par les mains de Ton Saint Ange sur Ton autel céleste, en présence de Ta divine Majesté, afin que tous ceux qui recevront, en communiant ici à l’autel, (il baise l’autel) le précieux X Corps et le Précieux X Sang de Ton Fils, soient comblés des grâces et des X bénédictions du ciel.

Souviens-Toi aussi, Seigneur, de Tes serviteurs et de Tes servantes N. N. qui sont partis avant nous, marqués du sceau de la foi et qui dorment du sommeil de la paix. Nous Te prions, Seigneur, de leur accorder, ainsi qu’à tous ceux qui reposent dans le Christ, le réconfort, la lumière et la paix.

A nous aussi, Tes serviteurs, qui mettons notre confiance dans Ton infinie miséricorde, daigne accorder une place dans la communauté de Tes saints Apôtres et Martyrs. Nous Te supplions de nous admettre dans leur compagnie, non à cause de nos propres mérites, mais par Ta grande miséricorde. Par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Par Lui, Seigneur, Tu ne cesses de créer tous ces biens X Tu les sanctifies X Tu leur donnes vie X Tu les bénis pour nous en faire don.

Par X Lui, avec X Lui et en X Lui, T’est donné, Dieu X Père tout puissant, dans l’unité du X Saint-Esprit (le célébrant prend le pain et le calice, les élèvent tous deux) tout honneur et toute gloire, dans les siècles des siècles. Amen.

La Sainte Communion.

C : Ainsi que notre Sauveur nous l’a enseigné, prions :

Tous : Notre Père, Qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié ; que Ton règne vienne ; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour et pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du malin.

C : Délivre-nous, Seigneur, nous T’en prions, de tout mal passé, présent et à venir. Par l’intercession de Marie, bénie et glorieuse, toujours Vierge, Mère de Dieu, de Tes saints apôtres Pierre et Paul, André et de tous Tes Saints, que Ta grâce nous accorde la paix en ces jours. Que, fortifiés par Ta miséricorde, nous soyons libérés du péché et protégés contre toute inquiétude, par Jésus-Christ, notre Seigneur, qui règne avec Toi en l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles. Amen.

Fraction de l’Hostie (selon le Missel de Stowe).

C : Ils reconnurent le Seigneur — Alléluia

A la fraction du pain — Alléluia

Le pain que nous brisons est le Corps de notre Seigneur Jésus-Christ — Alléluia

Le calice que nous bénissons — Alléluia

Est le Sang de notre Seigneur Jésus-Christ — Alléluia

Pour le pardon de nos péchés — Alléluia

Que sa miséricorde soit sur nous — Alléluia

Comme nous avons espéré en Lui — Alléluia

Ils reconnurent le Seigneur — Alléluia

C : Ô Seigneur, nous croyons que par cette (il fractionne l’hostie) fraction de Ton Corps et par Ton Sang répandu nous sommes sauvés. Nous confessons qu’en prenant les dons de cette promesse ici, nous espérons jouir de ses véritables fruits dans les demeures célestes (il laisse tomber une particule dans le calice).

Agnus Dei.

Le prêtre prend une des parties de l’Hostie et la tient au-dessus du calice et dit :

C : Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde. Aie pitié de nous.

Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde. Aie pitié de nous.

Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde. Aie pitié de nous.

C : Jésus est l’Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde. Heureux ceux qui sont appelés à son repas.

R : Seigneur, je ne suis pas digne que Tu viennes sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon âme sera guérie.

Communion.

Le célébrant reçoit la communion et dit :

Il donne le pain céleste à ceux qui ont faim, et aux altérés l’eau de la source vivante. Christ, le Seigneur Lui-même, vient, il est l’Alpha et l’Oméga. Il reviendra tous nous juger.

Prière d’Élévation.

C : Venez, vous les saints, recevoir le Corps du Christ, et boire le Saint Sang par lesquels vous avez été rachetés.

Le sacrement est administré avec ces mots :

C : Le Corps du Christ. Amen… Le Sang du Christ. Amen.

Postcommunion.

Tous : Père de Tout ce qui existe, nous Te rendons grâces et Te louons, car alors que nous étions encore loin, Tu nous as rencontré par Ton Fils et Tu nous as ramené à la maison. Mourant et vivant Il déclara Ton amour, nous donna la grâce et nous ouvrit les portes de la gloire. Puissions-nous, nous qui avons partagé le Corps du Christ, vivre Sa résurrection ; nous qui avons bu à Sa coupe, apporter la vie aux autres ; nous que l’Esprit illumine, apporter la lumière au monde.

Conserve-nous fermes dans l’espoir que Tu as mis en nous, afin que nous et tous Tes enfants puissions être libres, et que la terre entière vive afin de louer Ton Nom ; par la Christ notre Seigneur. Amen.

Bénédiction finale.

C : Le Seigneur soit avec vous,

Tous : Et avec votre esprit.

C : Je vous bénis au Nom du X Père et du X Fils et du X Saint-Esprit, Dieu Trine. Puisse Dieu vous faire boire à Sa coupe, le soleil brille sur vous, puisse la nuit vous apporter la paix, et lorsque vous arriverez à Sa maison puissent les portes être grandes ouvertes afin d’y jouir pleinement de la joie. Allez en paix pour aimer et servir le Seigneur.

Tous : Au Nom du Christ. Amen.

Une antienne à Notre-Dame au propre du jour peut être dite ou chantée.

http://holycelticchurch.weebly.com/celtic-liturgy—shorter-form.html

Traduction française par Tau Héliogabale.

About The Author

Tau Heliogabale

Tau Heliogable, évêque errant et divaguant dans les filiations apostoliques de Robert Ambelain-André Mauer-Tau IAcObus-Sophia Eris ; Tugdual le Jeune-Mgr. Koulmer-Mar François-Marie ; Armand Toussaint-Tau SponToPhoros (la liste complète des lignées apostoliques et gnostiques est visible ici).Fondateur de la confédération d’évêques errants et indépendants connue sous le nom d’Eglise Gnostique Chaote.Nous mettrons à disposition ici tout le matériel gnostique qui nous fut légué, ainsi que le matériel propre à la gnose chaote.Membre du Saint Apostolicon Nazôréen (Evêque Provincial de Wallonie) ; Co-Exarque pour l’Europe de l’Eglise Orientale Apostolique de Damcar (Oriental Apostolic Church of Damcar) ; Evêque régionnaire de Belgique de l’Eglise Gnostique Libérale (Eccesia gnostica Liberalis) ; Archevêque pour la France et l’Europe occidentale de l’Ecclesia+Gnostica+Arcana+.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Forme brève de la liturgie celtique | Es... - […] Cette liturgie convient tout particulièrement pour les …  […]
  2. Forme brève de la liturgie celtique | Sp... - […] Cette liturgie convient tout particulièrement pour les …  […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigation

Nous suivre

Abonnez-vous à ce blog par email.

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 640 autres abonnés

Pin It on Pinterest

Shares
Share This